FC Rebeuvelier - FC Vicques 0-2 (0-1)

C’est avec un déplacement à Rebeuvelier que le FC Vicques II bouclait son premier tour dans ce championnat de 4e ligue. Les Poissonnets étaient appelés à confirmer leurs bons résultats et leurs belles prestations des dernières semaines. Une fois de plus, c’est face à un concurrent direct que le FCV devait batailler.

Il fallait sortir bonnets, gants, écharpes, passe-montagne et autres moufles pour venir supporter les poulains du Jack’s sur les hauteurs du Jura. Fin de tour oblige, les absences se font nombreuses dans les rangs des « jaune et bleu », mais la Deux peut compter, comme souvent, sur l’esprit familiale qui règne dans ce club. En effet, c’est trois renforts qui se sont porter volontaires pour venir aider leurs potes de la Deux. Au passage, nous tenons à féliciter notre équipe fanion pour son premier tour FABULEUX (on sait, il reste un match, mais il fait déjà parti du deuxième tour) !

Revenons à nos moutons. Les hommes de capitaine Francky restaient sur trois victoires consécutives face à trois adverses de même zone de classement. L’objectif était donc d’allonger cette série contre une équipe qui pointait à une seule longueur devant les vicquois.

Début de match calme, les deux formations se jaugent. Après quelques minutes de jeu, c’est le FC Vicques qui prend les commandes de la partie. Possession de balle supérieure, de belles idées et une jolie solidité défensive. 27e minutes de jeu, Chappuis s’effondre dans les 16 mètres à cause d’une poussette clairement volontaire de la part d’un joueur local. L’arbitre siffle mais ordonne un coup-franc à l’orée de la surface de réparation. Incompréhensible décision tellement l’endroit de la faute était clair. Le match se poursuit et c’est la première tuile pour les visiteurs. Le renfort Fleury se blesse et doit céder sa place à Beuret. Petit remaniement tactique avec le déplacement de Bron Junior sur le couloir, juste devant Bron Senior (en parlant de Bron, nous tenons à remercier Bron Senior Senior pour le prêt d’un sous-pull qui a connu la gloire, à sa plus jeune progéniture. Photo disponible sur demande). On joue alors la 32e minutes de jeu au Champ-du-Bois. On se dirige tout droit vers un terne 0-0 durant cette première mi-temps avant que Beuret ne décide de mettre la pression sur la défense locale. Le défenseur adverse va alors s’emmêler les pinceaux et c’est l’incontournable Maksuti qui va, à la 44e, profiter de ce ballon perdu à 16 mètres des cages et va propulser une bombe dans les filets de Rbeut’z.

C’est donc 1-0 pour les Poissonnets juste avant le thé. Le fameux timing parfait !

Deuxième période qui débute avec l’arrivée de la première neige. Par contre, sur le terrain, le scénario est toujours inchangé. Après les habituelles minutes de flottement, c’est la supériorité de Vicques qui va reprendre le dessus et c’est à la 66e minutes de jeu que Sam Berret va sceller le score. D’une belle frappe du gauche des 20 mètres, il va inscrire le 2-0 pour les Poissonnets. La victoire est alors promise aux « jaune et bleu » qui clôture ce premier tour avec 15 points. Il faut avouer que c’est presque inespéré compte tenu du début de saison, mais si vous regardez nos premiers résumés, nous avons toujours dit que le travail allait finir par payer.

Bonus : « Bengous » Monti signe son premier clean sheet avec la Deux du FC Vicques !

Quant à nous, nous tenons à vous remercier de nous avoir lu durant ce premier tour et nous vous donnons rendez-vous très bientôt !

Les étoiles du FCV

3* Samuel Berret

2* Hugo Comte

1* Gilles Monti / Mathieu Bessire / Lionel Froidevaux / Jérémy Bron / Dylan Chappuis / Franck Willemin / Arben Maksuti / Valentin Bron

Notes:

Champ-du-Bois à Rbeut'z, 18 courageux spectateurs. Pluie, neige, vent, froid ... la totale !

FC Rebeuvelier:

J-M. Bron (C); Bendit; Mérat; Santos; Charmillot; Rossé; Wüthrich; A. Maître; P. Maître; Stächeli; Gunzinger

FC Vicques:

Monti; Berret; Bessire; Froidevaux; J. Bron; Chappuis; Comte; Willemin (C); Fleury; Maksuti; Bron

But(s): 44e Maksuti 0-1, 66e Berret 0-2

Avertissements:

Le Fair-Play l'emporte