FC Courchapoix - FC Vicques 1-0 (0-0)

C’est devant une belle affluence et à un horaire plutôt inhabituel (dimanche 16:00) que ce derby de 4e ligue entre le FC Courchapoix et le FC Vicques avait lieu. Les deux équipes venaient d’une victoire probante et comptaient bien continuer sur ce chemin.

Début de match conforme aux attentes avec les deux formations qui n’arrivaient pas à montrer leur plus beau jeu. Durant ce long round d’observation, c’est les locaux qui se procure une belle occasion via une déviation astucieuse devant le portier Gilles « Bengous » Monti mais ce dernier arrive, en deux temps, à éviter un but qu’on aurait pu qualifier de casquette.

Les communes voisines essaient tant bien que mal de tirer leur épingle du jeu et c’est chose faite par le FC Vicques qui va avoir deux grosses occasions coup sur coup. Dans un premier temps, c’est un des renforts du jour, Ruffieux, qui va envoyer le cuir sur le montant droit du but défendu par Gamal. Quelques minutes passent et c’est toujours les Poissonnets qui se montrent dangereux. En effet, un autre renfort, Mäder, arrive à percer la défense adverse et c’est sur une sortie hasardeuse du gardien rouge et noir que le jeune milieu de terrain se procure un penalty amplement justifié. En l’absence de Captain Krami, qui va avoir l’envie d’aller botter ce tir au but ? La question se pose … Et c’est finalement notre numéro 10 Kévin Nia, qui vient de fêter un âge symbolique, qui s’y colle. Vu le score, vous vous doutez bien qu’il n’a pas réussi à transformer cette grande occasion. La palette n’est pas assez bien placée et Gamal arrive à détourner le tir de Kévin. Mais comme on dit, on peut rater un penalty uniquement si on a le courage de le tirer.

La fin de cette première mi-temps n’offre rien de croustillant aux spectateurs présents sous un soleil de plomb.

La deuxième période voit les locaux un peu plus dangereux que leurs adversaires. Le FC Courchapoix arrive à avoir une main mise sur le jeu et les jaunes et bleus sont légèrement dépassés. Le FC Vicques plie mais ne rompt pas, jusqu’à ce que le numéro 13 des Poissonnets, qui a préféré garder l’anonymat, en décide autrement. Le latéral entré en jeu quelques minutes auparavant, offre sur un plateau la balle du 1-0 à l’équipe adverse. C’est en effet l’attaquant Kalan Gambaro qui ne va laisser aucune chance à Monti. Les locaux prennent donc l’avantage dans ce match fermé.

La suite va voir Coach Jack’s modifier sa formation pour tenter de revenir au score. Gaëtan Mäder aurait pu égaliser d’un coup de tête à bout portant, mais ce dernier ne cadre pas sa tentative. Le bon match de Samuel Berret, qui aura été l’un des meilleurs des siens grâce notamment à ses incursions sur son flanc gauche durant toute la rencontre, est à relever. A noter également la phrase visionnaire de Lionel « Criquet » Froidevaux : « c’est typiquement le genre de match où le premier qui marque, gagne ». Bravo Lionel, tu as malheureusement vu juste. Défaite rageant pour le FC Vicques. Il faut maintenant remettre l’ouvrage sur le métier et se concentrer sur le match de samedi prochain face au néo-promu Movelier.

Les étoiles du FCV :

*** Samuel Berret

** Lionel Froidevaux

*  Gilles Monti

Notes:

Courchapoix, 82 spectateurs

FC Courchapoix:

Gamal Kyrulus; Cuttat Romain; Kury Brian; Cassella Giovanni; Simonin David; Arribas Damien; Willemin Florent; Bron Florian; Gambaro Dryan; Frund Anthony; Frund Caryl

Remplaçants : Theubet Michael; Lema Alberto; Gambaro Kalan; Kamber Florent; Meyer Jordan; Busselli Tomas

FC Vicques:

Monti Gilles; Bron Jérémy; Comte Hugo; Froidevaux Lionel; Berret Samuel; Wahlen Marc, Willemin Franck; Mäder Gaëtan; Nia Kévin; Ruffieux Damien; Beuret Ludovic

Remplaçants : Allemann Michael; Chappuis Dylan; Gunes Yilamaz; Barone Massimo

But(s): 69e Gambaro Kalan (FCC)

Avertissements:

86e Lema Alberto (FCC), 89e Gambaro Kalan (FCC)