FC Vicques - FC Val Terbi 2-1 (1-1)

Vicques au finish

Vicques – Val Terbi: 2-1. Au bout du suspense, les Vicquois ont raflé la mise. Sur un but plein d’abnégation du généreux David Eschmann à la 81ème. Il était en effet le plus prompt pour reprendre son propre coup de tête repoussé par Gaël Chappuis. Cruel pour des visiteurs qui méritaient mieux. Après avoir concédé l’ouverture du score à la 24ème sur un centre-tir de Christophe Schaller qui filait sous la transversale, les joueurs de Maik Hirschi ont bien réagi. Leur buteur maison Manu Zbinden permettait logiquement à ses couleurs de recoller au score quelques secondes avant le thé. Et le FCVT a eu des possibilités de prendre l’avantage par la suite. Cependant, le portier Schaffner avait le bon réflexe pour repousser une belle frappe de Jonathan Marchand. Mais aussi lorsque Kilian Frund, en bonne position suite à un superbe numéro d’Antoine Bron, ne trouvait pas le cadre.

Val Terbi méritait meilleur sort

A l’heure de l’analyse, le latéral droit de Val Terbi Jacky Buchwalder était un brin amer: «Vicques a pas mal de réussite sur cette rencontre. La réussite du leader en quelque sorte, mais il est vrai qu’ils savent la provoquer. De plus, ils comptent dans leurs rangs un excellent gardien, Colin Schaffner, qui leur fait souvent gagner des points.» Le FCVT va passer l’hiver à la cinquième place, l’ancien de «Rbeutz» se veut positif: «Nous sommes satisfaits de notre 1er tour. Et sur les quatre défaites concédées, deux le sont face au FC Vicques. Par ailleurs, sur ces deux rencontres nous avons prouvé que l’on n’était pas loin de notre voisin des Prés-Ronds.»

La jeunesse du FCVT

Nous n’avons pas calculé la moyenne d’âge du onze de départ du FC Val Terbi, mais nous ne nous mouillons guère en affirmant qu’elle doit à peine dépasser la vingtaine. Comme nous l’explique le jeune capitaine Alan Marquis: «On travaille sur le long terme, on fait de mieux en mieux chaque année tant individuellement que collectivement. Lors de chaque rencontre, on gagne en expérience.» Il est vrai qu’à l’avenir, il faudra compter avec le FCVT composé d’un effectif plein de promesses: «Je trouve que l’on a franchi un cap. On ne perd plus beaucoup de points face à des équipes de bas de classement. Nous allons viser une place sur le podium au printemps. Nous avons les moyens d’y arriver, j’en suis convaincu.»

Le FC Vicques l’a fait

Douze matchs, 36 points! Le parcours est pour l’instant parfait pour les hommes de Giovanni Migliano dans cette saison 2018-2019. Il passera bien sûr l’hiver sur son trône de leader avec 9 points d’avance sur son dauphin Bévilard-Malleray. Si l’on additionne à ces 12 succès les 7 victoires acquises en fin de saison dernière, on atteint, tenez-vous bien, une impressionnante série de 19 victoires consécutives en championnat. Probablement du jamais vu en 65 ans d’existence… Rendez-vous au printemps pour voir qui aura les épaules suffisamment solides pour faire tomber le PSG de la vallée, les stars et les pétrodollars en moins…

Un savant mélange

Qu’est-ce qui fait la réussite des «jaune et bleu»? Éléments de réponse avec son ange gardien, Colin Schaffner: «La force de notre équipe réside dans son collectif. Nous avons un effectif très équilibré, un savant mélange entre jeunesse et expérience.» Le FC Vicques a su renouveler son cadre en faisant confiance à ses jeunes du cru. Avec un bon 90% de joueurs du village, le club du Président Samuel Friche prouve que sa richesse réside dans sa formation. Cela peut nous réserver un second tour plein d’émotions. «Au printemps, tout le monde voudra nous battre, c’est certain. A nous de rester humble et de remettre l’ouvrage sur le métier pour continuer notre belle série.»

Les étoiles

*** Colin Schaffner
** Colin Schaffner
* Colin Schaffner

;D

Notes:

Samedi 3 novembre 2018, 17h00. Stade des Prés-Ronds à Vicques, 200 spectateurs. Temps sec et froid, pelouse en très bon état. Arbitre: Fredy Chèvre. Faits particuliers: premier match du second tour. En première mi-temps, frappe sur le poteau de Val Terbi et un joueur de cette même équipe doit sortir pour un nez cassé. En deuxième mi-temps, frappe sur la latte de Vicques.

FC Vicques:

Colin Schaffner; Bilat, Pascal Schaller, Christophe Grolimund, Berret; Fleury, Christophe Schaller (c), Mäder, Respinguet; Eschmann, Ruffieux. Ont également joué: Fringeli, Comte, Simon Schaller, Luca Scheidegger (juniors A). Le FC Vicques se présente sans Paupe, Jäger, Juillerat, Ehrat (blessés), Pierre Grolimund, Kevin Schaffner et Perrenoud (absents).

FC Val Terbi:

Chappuis; Lorry Chételat, Marquis (c), Marchand, Antoine Bron; Stève Chételat, Buchwalder, Bürki, Arnaud Bron; De Ancos, Zbinden. Ont également joué: Rebetez, Frund, Kolzer, Dan Hirschi.

But(s): 24e Christophe Schaller 1-0. 45e Zbinden 1-1. 81e David Eschmann 2-1.

Avertissements:

20e Marquis, 80e Dan Hirschi, 87e Eschmann.