FC Vicques - FC Soyhières 0-3 (0-2)

Pouvons-nous parler de crise au sein du FC Vicques 2 après la défaite de samedi ? Soyons réaliste et osons dire oui.

En effet, c’est la cinquième défaite en six matchs qu’on va tenter de vous expliquer ci-dessous.

C’est samedi à 17 h 00 que la seconde garniture recevait le FC Soyhières pour le compte de la sixième journée de 4e ligue.

Le début de rencontre est une sorte de round d’observation et c’est le FC Vicques qui va se procurer la première occasion de la partie. Après une poignée de minute, c’est ce diable de Valentin Bron qui s’en va semer la zizanie dans la défense adverse et se procurer un coup franc à l’orée des seize mètres. C’est Beuret qui va se charger de le botter mais on peut sans problème qualifier ce tir de « pétard mouillé » … sauf que la tentative est repoussée par le mur et c’est toujours le numéro 11 du FCV qui va pouvoir effectuer une demi-volée de la patte gauche qui va finir dans les pieds de Francky Goes le capitaine du navire. Ce dernier va réussir à dévier cette frappe dans les filets adverses mais l’arbitre du jour (plutôt moyen, mais c’est un autre débat) va décréter un hors-jeu et la joie des « jaune et bleu » sera de très courte durée.

Le match se poursuit et c’est Born, attaquant du FC Soyhières, qui va transpercer la défense locale. L’attaquant, marqué par un excellent Bessire (une fois n’est pas coutume), va soudainement s’écrouler dans les seize mètre vicquois. L’arbitre, toujours lui, va indiquer le point de penalty pour une faute qui est très discutable. « Tu peux siffler ça, pas de soucis, mais alors tu dois tout siffler le reste du match » aura confié Bessire aux micros de #DoubleBChannel après le match. Joris « Zubi » Charmillot est pris à contre-pied et c’est donc 0-1 aux Prés-Ronds après 12 minutes de jeu

Le FC Vicques tente de directement relever la tête. C’est en effet sur l’engagement que Wahlen envoie une belle bille sur le côté gauche de l’attaque des Poissonnets et c’est Barone qui sera à la réception. Le numéro 9 vicquois se distingue par un bel amorti de la poitrine qui permet d’éliminer le défenseur. Barone glisse ensuite un centre à ras-de-terre mais aucun joueur de Vicques n’est présent pour pousser ce ballon au fond des filets. Bron Junior s’est excusé envers Barone à la fin de la partie en lui adressant cette phrase : « J’ai tellement l’habitude que ces longs ballons soient perdus, que je n’ai même pas suivi l’action »

Le FC Vicques n’y est pas trop. Pas de vitesse dans le jeu, pas d’idées offensives. C’est un spectacle bien triste auquel assistent les quelques spectateurs. L’arbitre n’y met pas du sien non plus. Chaque tentative de discussion avec celui-ci de la part du FCV est punie par un carton jaune alors que le FC Soyhières passe très souvent entre les gouttes.

La fin de la première mi-temps sera ponctuée par un nouveau but du FCS. Un ballon anodin à l’apparence conduira à une grosse mésentente de l’arrière-garde du FCV et le cuir finira dans les pieds d’un autre attaquant adverse. Celui-ci ne se fera pas prier pour tromper un Joris Charmillot qui n’a rien pu faire sur ce coup. On en profite pour mentionner un match plus que correct de notre gardien d’appoint.

Fin de la première période sur le score du 0-2.

Que raconter de cette deuxième période ? Bah rien ! Il ne s’est absolument rien passé dans les rangs des Poissonnets. Aucun sursaut d’orgueil, aucune hausse de niveau. Le néant, le vide, la Nuit par Jean Lumière. Juste l’anecdotique 0-3 pour les visiteurs. Il faut resserrer les rangs et aller de l’avant, rien n’est joué et la saison est longue. Allez les jaunes, allez les bleus, allez les « jaune et bleu ».

Etoiles du FCV

3* Mathieu Bessire

2* Joris Charmillot

1* Dylan Chappuis

Notes:

Stade des Prés-Ronds, 31 spectateurs, belle pelouse, climat parfait

FC Vicques:

Charmillot; Schaller; Froidevaux; Bessire; J.Bron; Chappuis; Willemin (C); Wahlen; Barone; Beuret; V.Bron

FC Soyhières:

Juillard; Schnetz; Ramseyer (C); Morel; Roschi; Donzé; Minger; Flück; Milani; Born; Bron

But(s): 12e Simon Flück (FCS); 38e Marco Vitelli (FCS); 59e Joan Bron (FCS)

Avertissements:

12e Bessire (FCV); 27e Wahlen (FCV); 40e Flück (FCS); 90e Bron (FCV)