Vicques laisse Olympia Tavannes derrière lui

FC Olympia Tavannes - FC Vicques 0-3 (0-1)

Une fois de plus, et cela devient gentiment une habitude, l’équipe fanion a dû faire avec les moyens du bord en raison de nombreux absents, la faute aux blessures qui s’abattent les unes après les autres sur l’équipe. Ainsi, sans aucun gardien disponible dans le club (tous blessés!), c’est entre autre l’entraîneur Pierre-Alain Berbier qui s’est porté volontaire pour tenir la cage vicquoise. Il aura également fallu appeler le tout jeune Thibault Joray, des juniors B, pour venir compléter l’effectif du jour. Fort heureusement, ces événements ne portent à priori pas préjudice au bon parcours effectué jusqu’ici de la première équipe (4e place, 12 points). Touchons du bois!

Dans une atmosphère lourde, la partie de ce samedi entre Olympia Tavannes et Vicques s’est jouée sur un rythme de sénateur. Excepté quelques timides incursions dans les 30 derniers mètres des visiteurs, Olympia n’aura jamais inquiété l’arrière-garde vicquoise, concentrée et bien en place. C’est au contraire Vicques qui se créait les meilleures occasions mais qui n’arrivait pas à conclure. Ainsi, Ruffieux, Noreerad ou encore Berret avaient tous trois l’opportunité d’ouvrir le score mais ils n’y parvenaient pas. C’est alors que Respinguet, en fin renard, pu tromper le gardien local d’un tir à bout portant sur le coup de sifflet qui annonçait la pause. 0-1 pour les visiteurs!

En deuxième période, Vicques avait la possession du ballon. Bien qu’avec quelques déchets techniques, les Jurassiens faisaient plutôt bien rouler, poussaient de plus en plus et se créaient de multiples occasions tandis qu’Olympia ne parvenait pas à se créer de réelles occasions. A la 70e, Respinguet était à un cheveu de doubler la mise et son compteur mais sa tête ajustait la latte. Il fallu attendre les dernières minutes de la rencontre pour qu’Unai « Phénomène » Valle puisse inscrire deux buts, coup sur coup, dans les seize mètres, pour ainsi confirmer la victoire de Vicques en terre bernoise.

Le FC Vicques confirme ainsi son bon début de championnat et s’accroche à la tête de classement.

Notes

Stade de la Chaudrette, Reconvilier, 50 spectateurs. Terrain haut et bosselé, ensoleillé, temps lourd.

FC Olympia Tavannes

Nicolet; Sponziello, Iljazi, Maksuti (80e Iannetta), Salihi; Berisha, Bejta, Cardoso Dos Santos, Skenderi (83e Lazzara); Cardoso Gomes, Nunes Duro Telmo.

FC Vicques

Berbier; P. Schaller, Fringeli, Ackermann; Valle, C. Schaller, Perrenoud, Berret; Respinguet (75e Membrez); Noreerad (64e Joray), Ruffieux (45e C. Grolimund). Vicques se présente sans C. Schaffner, K. Schaffner, Marques, Nia, Juillerat, De Ancos (tous blessés), Charmillot (malade), Bron (2e équipe), P. Grolimund (voyage). Faits particuliers: sans gardiens, l'entraîneur Pierre-Alain Berbier se porte volontaire pour garder la cage du FC Vicques et le junior B Thibault Joray vient compléter l'effectif.

But(s)

44e Respinguet 0-1, 84e Valle 0-2, 89e Valle 0-3.

Avertissement(s)

38e Salihi, 62e P. Schaller, 73e Sponziello, 79e Valle, 81e Cardoso Gomes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.