Après avoir terminé le dernier championnat sur les chapeaux de roue, en remportant tout simplement ses cinq dernières rencontres haut la main, l’équipe fanion du FC Vicques va tenter de continuer sur sa lancée. Lors de celles-ci, les « jaunes et bleus » ont inscrit la bagatelle de 15 buts alors qu’ils n’en ont encaissé qu’un seul, c’était face à la réserve de Moutier et qui plus est sur pénalty. Ces statistiques sont d’autant plus impressionnantes que sur l’ensemble du championnat, ils n’ont trouvé la faille qu’à 31 reprises sur les vingt-deux rencontres disputées. Faites vos calculs, cela correspond à la moitié.

Avec des jeunes

Afin de parvenir à tenir la dragée haute aux formations de tête de peloton, la troupe de Pierre-Alain Berbier n’a pas connu de grands bouleversements. Elle déplore les départs de Nicolas Rossé, qui se retire de la compétition, de Dylan Chappuis, qui s’en va chez le voisin Couchapoix, ainsi que celui de l’attaquant Pierre Grolimund, qui effectue un séjour à l’étranger. Au niveau des recrues, la formation recense les retours à la compétition des expérimentés Vincent Fringeli et Nicolas Charmillot, ainsi que les arrivées de jeunes joueurs formés au club. En premier lieu Damien Ruffieux, qui a déjà renforcé la première à quelques reprises la saison dernière, tentera de faire profit de son gabarit pour trouver la faille dans les défenses adverses, tout comme Hugo De Ancos qui mettra sa vitesse à contribution pour se faire sa place. Parallèlement, le club enregistre le retour au bercail du défenseur Samuel Berret. Ce dernier, qui a effectué toute la filière Team Jura depuis son départ du club, a évolué la saison dernière sous les couleurs de la réserve de Develier.

L’expérience également présente

La philosophie mise en place par le comité, qui consiste à faire une équipe du village avec des jeunes du coin, est donc respectée à l’exception d’un nombre de joueurs restreint. Aux côtés de ces jeunes restent évidemment les tauliers que sont Fringeli, Charmillot, Respinguet, Valle, les deux Schaller, ainsi que Christophe Grolimund qui auront pour tâche d’épauler l’entraîneur dans la progression de ces nouveaux éléments. Mais une fois encore, la grande interrogation concernant cette équipe sera son efficacité offensive. Etant chaque année à la recherche d’un attaquant, la formation se reposera principalement sur les jeunes Damien Ruffieux et Hugo De Ancos qui auront pour tâche de faire oublier l’absence de leur prédécesseur sur le front de l’attaque, Pierre Grolimund. De l’autre côté du terrain, l’arrière-garde emmenée par Vincent Fringeli et Pascal Schaller devrait assez rapidement retrouver ses automatismes et assurer une certaine stabilité. Derrière eux, l’excellent Colin Schaffner sera une fois encore dans les bois des pensionnaires des Prés-Ronds.

Avec un contingent de 19 joueurs de champ et un gardien pour cette saison, le mentor Pierre-Alain Berbier ne devrait pas trop avoir de soucis à se faire, si ce n’est une blessure du gardien Colin Schaffner. Mais comme observé à plusieurs reprise la saison dernière, des solutions ont déjà été trouvées avec comme alternatives l’entraîneur lui-même ou alors le robuste Louis Juillerat.

Pour sa première rencontre de championnat le samedi 16 août, la première ira en découdre avec le FC Court en terre bernoise. Début de la partie fixé à 17h.

Loris Hintzy