Qui ne tente rien…

Chaleur chez Stielike avec le derby Vicques Val Terbi (1-1). Un match particulier pour «Ludo» Tarchini, attaquant du FCVT mais ancien Vicquois: «Presque tout le monde se connaît, cela donne du piquant. On fait du foot pour pouvoir jouer ce genre de matches. Notre motivation est accrue.» Les deux clubs se sont quittés sur un nul logique d’après le numéro 16 qui craignait que son équipe ne trouve pas l’ouverture: «Oui, j’ai cru qu’on n’y arriverait jamais. On ne fait pas une bonne première mi-temps. De plus, on loupe un penalty juste après le thé…» Les visiteurs ont cependant pu compter sur leur puissant attaquant pour égaliser à l’heure de jeu. «Je joue le coup à fond, je ne me pose pas mille questions. Je suis dos au but, je me retourne et frappe. Le ballon prend à contre-pied le gardien et finit au fond. Mais je dois vous avouer que mon tir aurait pu partir dans les étoiles!» Comme dit le dicton, qui ne tente rien n’a rien…

Il n’y avait pas pénoche

Louis Juillerat, lui, a fait le chemin inverse de Tarchini. Plus précisément, il vient de débarquer à Vicques cet hiver: «Ce fut très facile d’intégrer ma nouvelle équipe dans laquelle règne une excellente ambiance. Cela ne me change pas d’avant.» Le défenseur central analyse lucidement le déroulement des événements: «On aurait pu ou dû paqueter ce match en fin de première période sur un 2-0. Ce ne fut hélas pas le cas. Val Terbi est ensuite venu fort. Il obtient un penalty pour une faute que je ne commets pas. Je touche le ballon largement avant l’adversaire qui joue le coup à merveille…» Un coup de pied de réparation tenté par Didier Comte, qui termine sa course dans le pare-ballon… «Malheureusement, on se fait avoir peu de temps après. Mais il faut dire que les visiteurs ont livré une bonne deuxième partie de match et qu’ils étaient alors dominateurs.» Malgré cela, les «jaune et bleu» de Vicques ne sont pas passés loin de rafler la mise à la dernière seconde: la tête de Kévin Nia, le plus grand de l’équipe, a en effet failli faire mouche… JOC

Le Quotidien Jurassien 13.05.2014