Il était pourtant petit, Miranda

Vicques – Val Terbi: 7-0. Victoire fleuve et sans bavure des Vicquois sur leur voisin de la Terre Sainte. La réaction de l’entraîneur de Val Terbi Laurent Krattinger: «La consigne était de tenir le score assez longtemps pour ensuite avoir des ouvertures. Mais après 4 minutes, l’attaquant Miranda Cruz réussit à placer une tête alors qu’il doit bien rendre 15 bons centimètres à mes défenseurs. Cela débute bien mal et ça ne doit pas arriver. Ce but nous a fait très mal. Mes jeunes joueurs, malgré leur bonne volonté, n’avaient pas les armes nécessaires face à ce Vicques expérimenté et réaliste. Il n’avait pas encore besoin de nos cadeaux en seconde mi-temps pour alourdir la marque. Je ne me souviens pas avoir encaissé un tel score.» Lucide, quoi, mais pas abattu. «Ce n’est qu’un match, il faut repartir et relever la tête face à la seconde garniture de Delémont»

On continue au rythme d’un promu

Vicques a donc parfaitement négocié ce derby. Malgré une préparation difficile, avec passablement de blessés, l’équipe a surtout eu la dernière semaine pour se préparer avec la grande majorité du contingent. Mais le club du président Samuel Friche a l’avantage d’être le seul du championnat à n’avoir connu aucun départ cet été. L’équipe se connaît très bien et a pu se baser sur un printemps vécu au rythme d’un promu: 30 points sur 33 possibles! Seul Courrendlin avait réussi à battre les hommes des Prés-Ronds. L’ambition est de pouvoir finir dans le haut du classement en espérant pouvoir bousculer les favoris du groupe. Vicques pourra ces prochains jours bénéficier de tout son monde avec le retour d’un de ces meilleurs atouts offensifs – absent ce weekend – Pierre Grolimund.

Jeep Charmillot