FC Vicques - FC Franches-Montagnes 1-2 (0-2)

Dans cette rencontre décisive, une équipe a semblé bien plus concernée dès le début de la rencontre, à savoir Franches Montagnes qui a sûrement profité du changement d’entraîneur cette semaine pour repartir sur de meilleures bases.

Après un petit round d’observation, les visiteurs prenaient les choses en main et étaient décidés à inquiéter le gardien Schaffner. Houlmann le testait en se débarrassant de son cerbère, mais l’essai était renvoyé en corner. Sur l’action suivante, suite à un long coup de botte de Marques, la défense vicquoise n’était pas à son affaire et Nappi pouvait contrôler le cuir et ouvrir le score d’une frappe puissante. Cette première période s’apparentait à un long pensum pour les hommes de Berbier. Pas aidés en plus par l’absence de leur buteur maison Jean-Luc Paupe – grippé – qui commençait la partie sur le banc. Le ballon tournait en faveur des visiteurs, bien à leur affaire. Armand Prêtre pouvait ainsi doubler la mise sans être trop inquiété en reprenant parfaitement de la tête un corner avant la demi-heure de jeu.

Franches-Montagnes se contentait alors de gérer ce score jusqu’à la pause, en restant plutôt serein. Mais la suite allait devenir un peu plus difficile. Après qu’Houlmann eut manqué le but du KO d’un cheveu, les Taignons allaient reculer et laisser le jeu aux Vicquois. Respinguet avait l’occasion de réduire le score mais son essai de la tête finissait à côté des buts. Les locaux reprenaient des couleurs et, sans être transcendants, se montraient dangereux pour le gardien Marques. Les attaquants n’étant pas productifs, il fallait du renfort pour trouver la faille.

Une énième montée du valeureux capitaine Vincent Fringeli allait finir par payer, celui-ci reprenant de manière parfaite un coup de coin pour réduire le score à un quart d’heure de la fin. Vicques tentait bien de recoller au score, mais la meilleure volonté du monde ne suffit pas toujours. Les attaques des locaux étaient bien trop brouillonnes pour inquiéter une défense visiteuse s’accrochant comme jamais à son os, pour ne plus le lâcher. Cette victoire des hommes de Berberat relance complètement leurs affaires. Le FC Vicques semble avoir cette fois-ci laissé passer sa chance.

Yannick Charmillot

Les étoiles

*** Fernando Martinez (FC Franches-Montagnes)
** Vincent Fringeli (FC Vicques)
* Loïc Dubois (FC Franches-Montagnes)

Notes: Dimanches 21 mai 2017, 10h15. Stade des Prés-Ronds, 220 spectateurs. Pelouse bosselée, temps ensoleillé et température agréable. Arbitre: M. Petric.

FC Vicques: Colin Schaffner; Carpinteiro, Fringeli, Pascal Schaller (72e Juillerat); Perrenoud (39e Paupe), Christophe Schaller, Russo, Respinguet, Berret; Vonsgathon, Miranda Cruz (54e Pierre Grolimund). Le FC Vicques se présente sans Simon Schaller, Kevin Schaffner, Kaufmann, Heinzmann, Ruffieux (blessés) et Membrez (absent). Christophe Grolimund et Valle n'entrent pas en jeu.

FC Franches-Montagnes: Marques; Pires, Prêtre, Dubois, Mascarel; Farine, Dominguez, Bareil, Berberat; Houlmann (80e Bagdasarian), Nappi (77e Mathez).

But(s): 14e Nappi 0-1. 25e Prêtre 0-2. 73e Fringeli 1-2.